Salon Carrière Formation

Comment survivre à la fin de session ?

Comment survivre à la fin de session ?  

Qui dit temps des fêtes dit fin de session qui approche à grands pas pour les étudiants. Que vous soyez au cégep ou à l’université cette période de l’année est souvent synonyme de stress, de manque de sommeil et d’absence de toute vie sociale. Afin de vous aider à rester relativement sain d’esprit lorsque vous jonglez avec remise de travaux, exposés oraux et examens finaux voici cinq astuces pour passer au travers cette étape intense de votre parcours scolaire.

Planifiez votre temps

La planification est une étape cruciale pour le bon déroulement de votre fin de session. Commencez par établir vos priorités, cela vous permettra d’avoir un portrait plus global de votre situation et d’affronter celle-ci de manière plus objective. Fixez-vous ensuite des objectifs et des contraintes de temps RÉALISTES. Cet élément est très important puisqu’un objectif irréaliste ne fera qu’augmenter votre niveau de stress. Priorisez d’alléger votre emploi du temps en prenant de l’avance lorsqu’il est possible, car à cette étape, la procrastination est votre pire ennemi !

Dormez suffisamment

Certes, vous aurez à jongler avec un horaire plus chargé qu’à l’habitude durant cette période de l’année. Il est alors facile d’aligner plusieurs heures de travaux ou d’études pour ensuite se rendre compte qu’il est 1 heure du matin. Afin d’être le plus productif possible et d’augmenter votre niveau de concentration, priorisez les nuits de 6 à 8 heures. Le manque de sommeil ne fera que diminuer votre efficacité et votre niveau d’énergie, en plus d’affaiblir votre système immunitaire. Croyez-moi, la dernière chose que vous voulez avoir à gérer en fin de session est un rhume du cerveau !

Essayez de glisser quelques séances d’activités physiques dans votre horaire

Même si vous croyez que votre horaire est trop lourd, rien de mieux que quelques minutes d’activités physiques pour aérer le cerveau. Allez promener le chien, allez courir, offrez-vous une courte séance à la salle de conditionnement. Vous verrez que vous serez beaucoup plus concentré et efficace dans vos études. 15 à 30 minutes d’activités par jour, vous permettra de décompresser et de renforcir votre système immunitaire. Rien de mieux qu’une bonne pause lorsque vous êtes en panne d’inspiration !

La restauration-minute c’est non !

Afin d’augmenter votre niveau d’énergie ainsi que votre concentration, une saine alimentation est idéale. Combinez à l’activité physique, cela peut faire des miracles au niveau de votre productivité. De plus, il est connu que mal se nourrir avant d’aller dormir réduit considérablement la qualité du sommeil, ce qui affectera directement votre niveau énergie au cours de la journée. Bien qu’il soit tentant de prendre la solution rapide lorsque vous manquez de temps, il est conseillé d'y aller avec de la nourriture saine et faite maison. L’astuce pour y arriver ? Prévoyez-vous une journée « popotte » afin de vous préparer des lunchs pour la semaine. Après une longue journée d’étude, vous pourrez alors réchauffer votre souper et vous récompenser en le dégustant devant votre série préférée.

Éviter les distractions

Voici l’élément clé pour ne pas tomber dans le cercle vicieux de la procrastination. Installez-vous dans un endroit propice à la concentration. Évitez de vous exposer à une trop grande dose de stimuli tel que devant la télévision ou en étant dans un endroit trop bruyant. Bien que l’envie soit forte, vous ne voulez pas passer au travers de la saison complète de Stranger things la veille de votre examen final. Si les tentations sont trop nombreuses à la maison, partez étudier à l’extérieur, soit à la bibliothèque ou dans un café tranquille. Finalement, évitez de vous laisser distraire par les réseaux sociaux. Si la tentation est trop forte, supprimez l’application de votre cellulaire durant vos semaines d’examen. Même si cela vous parait, à premier abord, impossible, les bénéfices seront nombreux sur vos résultats académiques !

Appliquez ces conseils puis regardez votre situation en prenant du recul et cela vous aidera certainement à réduire votre niveau de stress. En espérant que vous vous lancerez maintenant avec assurance dans votre fin de session ! Bon succès!

 

Laurence Morand-Béland

Chargé de projets et agente aux communications

Partager