Salon Carrière Formation

S’établir en région après ses études

S’établir en région après ses études

 

Retourner en région à la suite de ses études ou se trouver un emploi en grande ville ? C’est probablement un dilemme vécu par plusieurs personnes originaires de petites villes ou villages.

Lorsque l’on vient de la région, aller étudier à l’extérieur n’est pas toujours une option dans certains domaines d’études. Nous devons donc quitter notre petit coin où souvent tout le monde se connaît pour aller dans un endroit où les gens sont parfois plus individualistes. Au début, cela demande de l’adaptation et la région ainsi que notre famille et nos amis nous manquent. Toutefois, après quelques années d’études, nous avons créé un nouveau cercle, avons apprivoisé la ville, sommes tombés en amour avec toutes ses possibilités, ses activités, sa diversité.

Même si la plupart des grands centres ou métropoles offrent un plus large éventail d’emplois avec des salaires compétitifs, il peut être difficile de se tailler une place. La compétition est plus forte, même si les postes disponibles sont nombreux. Voilà donc quelques pistes à explorer si vous envisagez de retourner en région.

Répondre à la demande

Que ce soit lors du choix de carrière ou lors de l’entrée sur le marché du travail, cela vaut la peine de faire une petite recherche sur les pénuries de main-d’œuvre en région. Ceux ayant étudié dans un domaine spécialisé risquent d’avoir de meilleures options en région. Les conditions offertes sont souvent plus qu’intéressantes, car le besoin est criant. Aussi, pour les urbains ayant la fibre entrepreneuriale, il y a beaucoup d’opportunités dans les régions. Il suffit de trouver le bon créneau!

Une petite rentrée d’argent

Connaissez-vous le crédit d’impôt pour nouveau diplômé travaillant dans une région ressource éloignée ? Ce crédit d’impôt instauré par le gouvernement québécois dans le but d’inciter les jeunes à s’établir en région s'adresse à toute personne ayant occupé un emploi lié à son diplôme d'études, qui doit avoir été obtenu dans les 24 mois précédant l'embauche. Il s'agit d'un montant maximal de 10 000 $ réparti sur trois ans, ce qui n’est pas négligeable!

http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/declaration/produire/comment/aideligne/ligne392.aspx

Mode de vie agréable

La région est reconnue pour son mode de vie plus tranquille, convivial, propice à la vie de famille. Pour les amateurs de plein air, c’est le paradis, car il est facile d’accéder à la nature et de pratiquer différents sports, motoneige, randonnées, etc. dans des espaces magnifiques ! Le coût des maisons y est aussi moindre, car en ville, le montant peut aller jusqu’à tripler pour un même type d’habitation. C’est un bel incitatif pour ceux qui n’en auraient pas les moyens autrement. De plus, on perd moins de temps dans la circulation lors de nos déplacements, il y a plus d’air frais, les gens sont moins stressés et le taux de criminalité y est majoritairement plus bas.

Si vous désirez en savoir davantage sur l’établissement en région (ressources, privilèges etc.), vous pouvez vous référer au Carrefour Jeunesse-Emploi de la région de votre choix ou encore vous informer auprès de l’organisme, Place aux jeunes en région, qui offre un bon accompagnement, notamment en organisant des séjours exploratoires dans différentes régions.

Finalement, la ville comme la région comporte ses avantages et inconvénients. Il revient à vous de peser le pour et le contre en fonction des opportunités disponibles, de vos intérêts et besoins. L’important c’est d’être bien là où l’on est !

 

Mélanie Vallée

Adjointe à la coordination

Partager